L'alimentation du diabétique

Les principes généraux de l’alimentation d’un diabétique

Le contrôle et la surveillance de l’alimentation sont fondamentaux pour un diabétique.
L’alimentation représente un véritable traitement, au même titre que l’activité physique et les médicaments.
La surveillance de l’alimentation permet d’éviter des modifications importantes de la glycémie et de prévenir l’apparition des complications du diabète (cardio-vasculaires, rénales, ophtalmiques …)
L’alimentation conseillée aux diabétiques est identique à celle recommandée à la majorité des personnes.

Les grandes règles:
• Ne pas faire de régime sévère
• Pouvoir manger de tout
• Avoir une alimentation variée et équilibrée
• Manger en quantité raisonnable
• Ne pas comptabiliser obsessionnellement les calories consommées
• Prendre l’avis d’un nutritionniste ou un diététicien, avec l’accord de son diabétologue
• Eviter la consommation isolée d’aliment riche en sucre

Respecter à chaque repas la proportion des différentes catégories d’aliments indispensables
• 40 à 50 % de glucides : Respecter les quantités totales de glucides autorisés
• 15 % de protéines
• 30 à 45 % de lipides

Ne jamais consommer de morceau de sucre

Ne jamais consommer de morceau de sucre sauf lorsqu’une situation exceptionnelle le nécessite (hypoglycémie par exemple)
Contrôler son poids

Contrôler son poids :
chez les patients diabétiques de type II, une perte de poids, quel qu’elle soit, améliore la glycémie

Les repas:
• Rythme des repas : le fractionnement des repas est indispensable pour maintenir un bon équilibre de la glycémie
• Effectuer 3 repas principaux ainsi qu’ 1 ou 2 collations
• Prendre ses repas régulièrement
• Ne pas sauter de repas
• Diminuer la consommation de plats cuisinés

Les aliments:
• Manger des légumes et fruits à tous les repas
• Consommer des féculents à chaque repas, celui du midi et du soir
• Associer légumes et féculents
• Eviter les produits riches en sucre
• Préférer les viandes maigres
• Manger du poisson au moins 2 ou 3 fois par semaine
• Consommer des féculents en les répartissant sur la journée pour que l’apport en glucides corresponde aux besoins de l’organisme et à votre activité physique

Faire un véritable petit déjeuner:
Faire un vrai petit déjeuner permet d'équilibrer ses rations caloriques au cours de la journée

Les boissons:
• Boire de l’eau en quantité suffisante
• Eviter les boissons sucrées , grandes pourvoyeuses de sucre


les aliments à privilégier et les aliments à éviter



Les aliments à privilégier:
• Les féculents : pain, biscottes, pâtes, riz, semoule, pommes de terre, farine, légumes secs, les légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches, pois cassés, lentilles)
• Les légumes verts
• Les fruits : un par jour
• Le poisson : au minimum 2 fois par semaine
• Les volailles
• Les huiles végétales plutôt que le beurre ou la crème
• Les plats cuisinés à la vapeur, en papillote ou grillés

Les aliments déconseillés:
• Les sucres ayant un « index glycémique » élevé : sucre, bonbons, confiture, miel, pâtisserie, crème glacée, sorbet, fruit confit, pate de fruit, crème de marrons, compote en boite, laitage sucré, soda, sirop, jus de fruits …, sauf s’ils sont sucrés avec un édulcorant
• Les graisses animales : beurre, crème fraiche épaisse, saindoux, charcuterie, viande grasse, fromage, jaune d’œuf …)
• Les aliments très salés (charcuterie, biscuit d’apéritif …)
• Les fritures, les sauces…
• L’alcool
• Certains produits « sans sucre » qui contiennent presqu’autant de sucre que d’autres produits comme la confiture sans sucre ou le chocolat « light ».

Si vous avez un petit creux:
Lorsque vous avez un petit creux, il est conseillé de choisir parmi ces aliments
• 1 yaourt nature ou sucré avec de l’aspartam
• 1 tranche de jambon
• 1 œuf dur
• 1 blanc de volaille
• 1 ou 2 tomates, des carottes, des radis